La conférence « Qu’est ce que c’est l’association Media’Pi ? » a été aujourd’hui, organisée par l’association CSLS 77 5 (Centre social en Langue des Signes 77 ). Merci à Nat Mo Ta et à son équipe de l’avoir proposée !

Que de dire de cette conférence « Media Pi » ? On connait et on a entendu parler de Noémie Churlet qui a crée le magazine vivant et très riche en des informations sur l’Art chez les sourds : « Art’Pi ». Face aux informations inadaptées pour les sourds (débit des sous titres avec des mots complexes, manque d’affinités face aux présentateurs JT entendants, absence de traduction des informations en langue des signes), au manque des informations importantes ou en direct (absence des sous titres dans les informations telles que les attentats, les discours électoraux des hommes politiques), aux informations floues ou fausses dans les réseaux sociaux (fake news),

Noemie Churlet s’interroge sur les besoins des sourds, les a bien compris et les savait aussi … Elle a eu le courage de nous proposer le projet hautement colossal : le site des informations rédigées par les sourds, pour les sourds et les autres, dans le but de permettre aux sourds de bien s’informer, de se repérer et de se situer par rapport à leur place dans la société. Elle m’a surtout fasciné dans sa présentation vivante et très expressive du projet « Média’Pi », dans ses argumentations très pertinentes et sa vision humaine du futur site « Média’Pi ». On la sent surtout très motivée, très consciencieuse, sincère et sérieuse. Elle tient surtout à ce que les articles, les informations soient rédigés et filmés par les journalistes sourds, diplômés du journalisme et que ces derniers aient la carte de presse pour avoir accès à tout lieu. Ce qui est justement intéressant car ces journalistes peuvent nous apporter nous apporter leurs regards plus fins, plus ouverts et plus incisifs, leurs regards Pi sourds « . Cela peut permettre l’enrichissement de la langue des signes avec la création des nouveaux signes LSF. C’est ça, ce qui est original !

Elle veut et insiste que « Média’Pi » soit indépendant, bilingue original, humain et solidaire, c’est à dire que le site d’informations « Média’pi » soit autonome financièrement et non dépendant à l’Etat, aux publicités commerciales, comme, par exemple, Mediapart qui fonctionne très bien seul grâce aux abonnés. Et aussi, qu’il soit large dans les informations, pas seulement concentrées sur la LSF, l’éducation des enfants sourds etc… mais aussi sur les actualité sociales, économiques, politiques, la culture … Il y a aussi d’autres idées intéressantes : Media’Pi se veut des médias d’ouverture, d’informations, de réflexions et d’échanges où il y a l’alternance entre des informations traduits en LSF et des articles écrits, où les internautes pourront aussi réagir, partager et rédiger des articles.

Noémie Churlet a marqué un point sur les informations urgentes (attentats, par exemple) qui ne seront pas tout de suite sous titrées, ce qui est évident ! Pour elle, l’important, c’est que les informations urgentes soient vite et clairement transmises aux sourds déboussolés par un tel évènement …

Voila, bref, en un éclair, je suis tellement convaincu par ce projet « Média’Pi » qui mérite d’être élargi à tout le monde, les personnes âgées, les adultes, les professionnels et les enfants sourds. C’est un beau projet, tellement vital, fondamental ou quoi ! J’ai décidé de soutenir et de m’abonner à Média’Pi en optant le tarif de soutien. Aidez Noémie Churlet à atteindre le nombre d’abonnées : 5000 pour atteindre le premier étape de Média’Pi. A cette heure, 8,04% de pré-abonnés ! J’ai bien aimé son idée : « La théorie des papillons « . Allez et transformons nous en des papillons qui se rassemblent et déclenchent une extraordinaire bourrasque d’informations dans le monde des sourds ! Voilà, je croise les doigts pour la réalisation et la concrétisation de ce formidable projet !  »

Sébastien Picout

WordPress Lightbox Plugin
Share This